Le laboratoire pratique du jardinage des plantes

 

JARDINAGE À L'ÉCOLE DU PAYSAGE

Yvelines, France, 1999-2009

SITUATION : Versailles (78), potager du roi
EMPLOYEUR : Ecole Nationale Supérieure du Paysage
VACATAIRES :  Sébastien Argant, jardinier paysagiste et Liliana Motta, artiste botaniste

PROJET : Chaque promotion d'étudiants paysagistes de l'Ecole nationale supérieure de paysage (ENSP) prend en charge un espace du Potager du Roi. Ils sont « guidés » par un jardinier artiste expérimenté. Depuis 1986, le département d'écologie de l'ENSP programme des travaux pratiques de jardinage au Potager complétant les cours théoriques et travaux dirigés sur l'utilisation des plantes.
À chaque rentrée, la nouvelle promotion prend possession d'un terrain dans le Potager. Les élèves s'associent par trois ou quatre pour jardiner en équipe une parcelle de vingt-cinq à soixante mètres carrés pendant trois ans. Ils peuvent y cultiver toutes les plantes herbacées, vivaces ou annuelles, légumes, fleurs ou feuillages, plantées ou semées. Il est imposé de ne pas planter d'arbres, d'arbustes, ni d'herbacées vivaces difficiles à éradiquer en fin de cycle, et de ne pas laisser un sol nu durant une saison entière ni de surfaces incultes. Enfin, il faut entretenir et stimuler la fertilité du sol et respecter les marges de passage avec les cultures voisines.
L'encadrement est assuré par des jardiniers enseignants expérimentés. Porteurs d'idées fortes sur le jardinage, qu'ils savent communiquer, ils doivent cumuler les qualités de jardiniers et d'artistes, seuls ou en s'associant. Présents dans le jardin quelques jours par mois, ils doivent écouter et conseiller les apprentis jardiniers tout en encourageant initiative et créativité, gérer avec les élèves les espaces communs et surtout jardiner leurs propres parcelles. Tout aussi expérimentales que celles des élèves (terrain nouveau, travail en équipe, temps de présence limité), celles-ci apportent démonstration par l'exemple.

SURFACE : 5000 m2
ANNÉES : 1999-2009